Conditions Générales de Vente - © 2017-2019 Shake Up 

Les objectifs pédagogiques

 

-Savoir choisir le soin ou les techniques les plus adaptées et les plus personnalisées pour un résultat optimal en fonction du patient.

-Optimisation des stratégies diagnostiques et thérapeutiques dans les pathologies aigues ou chroniques.

-Maîtriser les techniques de communication pour faciliter les échanges soignant-soigné

-Maîtriser les facteurs externes (contextuels) aux techniques pour améliorer le ressenti positif et le bien-être du patient

-Utiliser les connaissances en psycho-sociologie pour savoir mettre en place un programme d’éducation thérapeutique du patient efficace, personnalisé et créer l’adhésion du patient à ce protocole.

Problématique

 

Que nous le voulions ou non, que nous le sachions ou non, nous utilisons tous quotidiennement les effets placebos.  Les connaissances sur les effets contextuels ont énormément progressées ces dernières années. Que ce soit au niveau de la physiologie, des facteurs sociologiques ou psychologiques étudiés, les avancés sont marquées. Malgré cela, nous n’exploitons pas l’ensemble de ce savoir pour améliorer notre pratique au quotidien. Cela permet pourtant de gagner la confiance du soigné, de le rassurer, de diminuer son angoisse et son mal être. Tout cela sans affecter la qualité ou la technique de nos soins, au contraire. Ces effets peuvent être obtenus facilement, en complément de chaque geste que nous effectuons au quotidien.

Autant savoir les maîtriser, et les optimiser, plutôt que de laisser passer des effets positifs pour le patient.

 

Résumé du contenu de la formation

 

L’objectif principal est de faire prendre conscience de l’importance de la communication et de l’écoute du patient dans la progression thérapeutique. Ces éléments doivent majoritairement déterminer le choix des techniques, la présentation de nos séances au patient, la délivrance d’information au soigné. Cela influe aussi sur le type d’échange que nous avons avec nos patients, et sur la construction de chacune de nos séances (individualisation).

Pour cela nous analyserons dans différentes situations les réactions des formés, et les solutions que chacun propose, avant de présenter la (ou les) réactions idéales pour chacune de ces situations.

Puis nous finirons avec une approche explicative du fonctionnement de la douleur, avec une présentation claire des possibilités de régulation. Cette approche mise à disposition est réutilisable pour former le patient à comprendre et maîtriser les mécanismes déterminant la douleur.

 

 

 

 

Programme en deux temps:

 

  •  l’analyse des pratiques professionnelles, lors d’une activité explicite qui comporte :

  • Un temps dédié ;

  • Un référentiel d’analyse reposant sur des références actualisées (scientifiques, réglementaires, organisationnelles, éthiques, consensus d’experts …) ;

  • Une analyse critique et constructive des pratiques réalisées, par rapport à la pratique attendue

  • Des objectifs et des actions d'amélioration ;

  •  l’acquisition/perfectionnement des connaissances/compétences, lors d’une activité explicite qui comporte :

  • Un temps dédié ;

  • Des objectifs pédagogiques ;

  • Des supports pédagogiques reposant sur des références actualisées (scientifiques, réglementaires, éthiques, organisationnelles, consensus d’experts…) ;

  • Une évaluation, notamment de l’acquisition des connaissances, et une restitution des résultats aux professionnels.

 

 

 

Programme détaillé des interventions :

 

8 heures en centre de formation

Heures de pratique : 3 heures,

Heures théoriques : 5 H

 

 

Protocole: 2 étapes avec deux étapes non présentielles et deux présentielles

 

1ère étape : heures non présentielles: Analyse des pratiques professionnelles

 

  • Supports pédagogiques : un QCM à remplir et renvoyer quinze jours avant le début de la formation à l’enseignant (par mail)

 

  • Résultat de l'évaluation aux stagiaires par une synthèse des réponses par pourcentage lors de la formation présentielle

 

  • Traçabilité: analyse des cas cliniques et synthèse par l'enseignant

 

 

 

2ème étape : heures présentielles : phase d’acquisition/perfectionnement des connaissances 1 journée

L’objectif pédagogique est surtout sur le perfectionnement du dialogue et de l’échange pour la prise en charge des patients. Nous mettons pour cela en place des ateliers théoriques et pratiques. Le formateur fait un bilan synthétique et non individuel des cas cliniques présentés Ceci est complétement anonymement.

  • Enumération de la feuille de cas clinique de la 1ère partie

 

 

1ère journée présentielle

 

Horaire

Sujets traités

Formateur

Théorie ou TP

 

DE 8h30 à 12h00

Présentation, analyse des résultats en commun, détermination des points faibles

La communication ; l’importance des facteurs externes

Les effets placebo (ou contextuels) ; effets d’annonce, de conditionnement, d’attente qui vont améliorer le ressenti positif du patient.

Les effets nocebo ; qu’est ce qui va mettre le patient dans de mauvaises dispositions vis-à-vis du soin

Les facteurs non spécifiques ; psychologiques et comportementaux ; comment impliquer son patient dans la prise en charge

Gabriel FANGET

Théorie

 

De 13h30 à 18h00

L’adaptation de la séance en fonction de chacun des facteurs externes prédéfinis ; comment rassurer le patient, le mettre à l’aise et le persuader de l’intérêt de chacune des techniques misent en place. Que faut-il éviter pour ne pas déclencher d’effet nocebo (ressenti ou à priori négatif du patient)

La fiche technique du placebo : petit résumé pour retenir l’importance relative de chacun de ces facteurs lors du soin.

Théorie puis pratique

 

 

Fourniture :

-  d’un quizz post stage identique au quizz pré stage (A1) et pourcentage d’amélioration entre les deux

-  des articles et ouvrages de références = Bibliographie

- Fiche d’évaluation du stage

- Feuille de présence